La maison familiale

La Maison de la Famille Martin rend hommage à la vie de cette famille alençonnaise au destin exemplaire et exceptionnel.

La maison est la base de la naissance d’un foyer et d’une famille : le lieu où s’épanouit la famille. Thérèse et ses sœurs ont joué, prié, ri et pleuré dans cette maison. C’est là que Thérèse a appris à créer des liens avec ses parents  et leur entourage.

Zélie écrit à sa belle-sœur en juillet 1871

« Nous sommes parfaitement logés. Mon mari a fait arranger la maison tout à fait bien pour que je m’y plaise. Vous verrez la belle chambre que nous vous donnerons quand vous viendrez…  » C F 68

On peut décomposer la visite en six espaces :

La maison elle-même avec au rez-de-chaussée, la cuisine, la salle à manger, le bureau. L’escalier si important dans la spiritualité de Thérèse qui mène au 1er étage.

A l’étage : La chambre des filles où se trouve la statue de la Vierge dite « du sourire », était le lieu de la prière familiale. La chambre des parents, chambre natale de Sainte Thérèse, ouverte sur la chapelle.

La chapelle : avec les sculptures et fresques évoquant Sainte Thérèse et le reliquaire du couple Zélie et Louis Martin et de Thérèse.

Le hall d’accueil  propose des informations historiques sur la famille, ses origines, son contexte de vie à Alençon.

Une galerie d’exposition  pour une approche plus intime de la famille au contact des objets personnels des parents et des enfants

Dans un auditorium, un film à partir d’extraits de la correspondance familiale de Louis et Zélie, nous fait entrer  dans  le quotidien de la famille (Durée : 20′)

La boutique vous propose des  livres, revues, cartes postales, objets de piété qui prolongeront votre visite.

Vous serez accueillis pas les petites sœurs de Sainte Thérèse d’Imola et par toute l’équipe de bénévoles